Communiqué de presse

 


 

Berne, 16 juin 2017

Communiqué de presse

Reforme prévoyance vieillesse : la facture ne sera pas payée

L'alliance des générations renvoie la réforme à ses expéditeurs

La réforme de la prévoyance vieillesse 2020 est un chèque non-approvisionné de 1.4 milliards de francs, que la jeune génération devra payer. Cela mine le principe de l'égalité des générations de l'AVS. La large « alliance des générations » souhaite attirer l'attention sur ce fait. Les représentants de l'alliance des générations tout comme des jeunes libéraux-radicaux et des jeunes UDC ont renvoyé aujourd'hui aux sympathisants de la Prévoyance 2020 la facture générée lors de l'adoption du projet durant la session. Cela a rendu nerveux certains représentants du PS.


Les parlementaires ayant soutenu le projet lors de la session de printemps ont reçu aujourd'hui des enveloppes sur lesquelles figurait le message « refusé ». Devant le Palais fédéral, des représentants de l'alliance des générations attendaient les architectes du projet, Corrado Pardini et Paul Reichsteiner (PS), afin de leur transmettre personnellement la facture refusée. Cependant, aucun d'entre eux n'était prêt à accepter la facture et à la payer lui-même – le chef du groupe parlementaire socialiste Roger Nordmann a également refusé la facture en devenant presque insultant. Manifestement, les tensions se font d'ores et déjà sentir dans le camp des sympathisants de la réforme Prévoyance 2020.


Cela est compréhensible : dans les enveloppes se trouvait la facture symbolique et le bulletin de versement d'un montant de 1.4 milliards de francs, que les sympathisants de la réforme de la Prévoyance 2020 au parlement ont envoyé à toutes les personnes de Suisse âgées entre 0 et 45 ans. L'augmentation des rentes de 70 francs selon le principe de l'arrosoir pour les nouveaux rentiers se fera aux dépens des jeunes, sans que ces derniers puissent donner leur avis : beaucoup d'entre eux n'ont pas encore atteint la majorité et ne peuvent pas aller voter. Il semblerait que la coalition centre-gauche considère cela comme un chèque en blanc pour envoyer aux jeunes générations la facture de leur paquet voué à l'échec.


Les jeunes et les seniors contre la Prévoyance 2020

Avec la Prévoyance 2020, les jeunes devront payer toute leur vie pour une expansion des rentes injuste et bureaucratique, sans pour autant être sûrs de pouvoir compter sur leur propre rente. Car la Prévoyance 2020 repousse le problème de financement de la prévoyance vieillesse de quelques années et renforce la nécessité d'une nouvelle réforme. De même, le projet est injuste pour les seniors, car les rentiers actuels devront financer cette réforme de façade par la TVA, sans obtenir de supplément pour leur rente.

L'alliance des générations combat cette double injustice. Elle réunit des personnes jeunes et âgées, au-delà des frontières partisanes et se bat pour un NON à la Prévoyance 2020 le 24 septembre. Seul un non permettra une réelle réforme de la prévoyance vieillesse.

Contacts

Michele Barone, vice-présidents jeunes libéraux-radicaux suisses, 078 731 56 45
Benjamin Schmid, secrétaire général UDC Berne, 076 467 90 13

L'alliance des générations est un comité interpartis et intergénérationnel, comprenant les opposants à la Prévoyance 2020. Elle réunit des personnes de l'économie, de la société et de la politique. L'alliance des générations s'engage contre la fausse réforme Prévoyance 2020 et prendra la parole à plusieurs reprises dans le cadre de la votation populaire du 24 septembre 2017.

Informations : Matthias Leitner, 079 794 32 39


 

Berne, 16. Juin

Communiqué de presse

La réforme des retraites : un projet bureaucratique et injuste

Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui l'arrêté concernant Prévoyance 2020. Les craintes de voir, dans le projet de la réforme des retraites Prévoyance 2020, un accroissement de la bureaucratie ont malheureusement été confirmées. La Prévoyance 2020 est injuste tant pour les jeunes que pour les retraités. Les jeunes paieront chaque année une facture d'un montant de CHF 1,4 milliard pour une augmentation de l'AVS. Alors que, dans le même temps, les seniors seront discriminés. Cette situation est inadmissible.

Ce projet bureaucratique ne comprend pas moins de 60 pages. Personne ou presque, ne se rend compte qu'il ne s'agit que d'une réforme de façade. Elle engendre une augmentation massive des frais administratifs ainsi qu'une augmentation des coûts au lieu de consacrer ses financements aux rentes. Plus personne ne comprend le fonctionnement du système des retraites. Cela engendre une insécurité massive tant sur le plan juridique que sur celui de la planification pour les personnes approchant de la retraite. Ce sont les conséquences directes d'une politique clientéliste et d'un mélange des piliers de notre système de retraites.

Cela apparaît d'autant plus lorsque l'on constate les nombreuses catégories de la population perdantes avec cette réforme de façade. Tout d'abord, les seniors qui seront séparés en deux classes de rentiers et devront passer à la caisse pour payer l'augmentation de la TVA. Deuxièmement, les jeunes qui devront payer plus de CHF 1,4 milliard de francs par année pour financer l'augmentation irresponsable de l'AVS. Enfin, le refus de résoudre les problèmes reportera les coûts sur les générations futures.

Pour l'ensemble de ces raisons, l'alliance des générations s'est prononcée contre cette réforme de façade de l'AVS. L'alliance des générations est le regroupement des opposants à cette réforme injuste qu'est Prévoyance 2020. Elle regroupe des jeunes et des seniors issus de la société, de l'économie et de la politique engagés contre cette réforme de façade ne faisant que des perdants. Seul un Non à Prévoyance 2020 permettra d'engager une vraie réforme.

 

Contact :

Valentin Vogt, Président, Union patronale suisse, 044 810 16 40
Petra Gössi, Présidente, PLR.Les Libéraux-Radicaux, 079 347 88 71
Albert Rösti, Président, UDC, 079 255 88 56
Hans-Ulrich Bigler, Directeur, Union suisse des Arts et Métiers (USAM), 079 285 47 09
Heinz Karrer, Président, economiesuisse, 079 205 10 28